Plateforme STELLA MARE | UMS3514 - CNRS / Università di Corsica
Recherche et Développement  | Programmes
Oursin Violet
 

L'OURSIN VIOLET


Responsable

Sonia Ternengo

Problématique

Déclin des populations naturelles dû aux activités humaines et notamment à la pression de pêche

Réduction des densités et des tailles des oursins mettant en péril les activités de pêche, la ressource elle-même et l’équilibre écologique qui leur est associé.

Objectifs

Compréhension des variations démographiques. Maîtrise du cycle de développement. Conception d’outils de soutien aux populations.

Description

L’oursin comestible Paracentrotus lividus est l’échinoïde le plus abondant de l’étage infralittoral méditerranéen et son rôle écologique est déterminant dans la structuration et le fonctionnement de nombreuses communautés benthiques. Le long de ses côtes, notamment méditerranéennes, la France dispose d’importantes richesses en échinides dont l’exploitation se pratique depuis fort longtemps. Le littoral corse ne fait pas exception et l’oursin y est considéré comme une ressource halieutique importante mais fragilisée notamment par la surexploitation. La Corse par son développement économique durable recherche de plus en plus à préserver ces ressources halieutiques, mais aussi à en développer les capacités pour maintenir une population de pêcheurs côtiers traditionnels. Cette double volonté implique non seulement la connaissance de la ressource mais également la mise en œuvre d’une production durable qui n’impacte pas l’équilibre environnemental. Dans ce cadre, l’université de Corse développe un programme de gestion durable de la pêche oursinière en Corse. Les études menées ont pour objectif d’améliorer les connaissances sur les stocks naturels et suivre leur évolution dans le temps mais également de maitriser la reproduction et cycle de développement de l’espèce. Les travaux porteront également sur l’élaboration d’outils de gestion des stocks afin de contribuer au maintien des populations naturelles.

Actions à mener

Pour son rôle écologique, économique et sociétal central, l’oursin comestible mérite la mise en place de travaux de recherche visant à mieux comprendre les processus naturels responsables des variations démographiques annuelles (structuration et dynamique des populations). A partir des résultats obtenus, des mesures expérimentales de soutien aux populations seront testées afin d’améliorer les méthodes de conservation, de gestion et de valorisation de la ressource oursinière le long du littoral Corse et garantir une production (pêcherie, aquaculture) viable. La démarche scientifique vise à apporter aux gestionnaires de l’environnement, aux pêcheurs et aux législateurs les données biologiques indispensables préalables à toute démarche de gestion de la biodiversité ou de restauration des populations naturelles. La finalité de ces travaux est de soutenir efficacement l’activité artisanale de pêche oursinière en région Corse. Le projet se développerait sur deux axes :

  • Environnemental : avec un suivi des populations naturelles (densité, reproduction, génétique, éthologie, écotoxicologie)
  • Zootechnique : avec élaboration de techniques de reproduction et d’élevage de juvéniles d’oursins, mise au point de micro-habitats mais également d’une unité d’affinage d’oursins adultes.
Page mise à jour le 03/07/2018 par JEAN-CHARLES LORENZINI