Plateforme STELLA MARE | UMS3514 - CNRS / Università di Corsica
Recherche et Développement  | Programmes
Denti Commun
 

DENTI COMMUN


Responsable

Eric Durieux

Problématique

En tant que prédateur supérieur, le denti (ou denté commun) Dentex dentex occupe une position clé au sein des écosystèmes méditerranéens. Par ailleurs, cette espèce est particulièrement ciblée par la pêche professionnelle et récréative. Le denti commun est la seule espèce de Sparidé classée « menacé vulnérable » en Méditerranée. Enfin, le denti est très connu et estimé en Corse, ce qui représente un contexte favorable à l’émergence d’une nouvelle espèce sur le marché piscicole.

Objectifs

Ce projet se focalise sur le volet zootechnique avec pour objectif d’améliorer les connaissances sur la biologie et de la domestication de cette espèce dans un contexte de diversification de production du secteur de la pisciculture marine en Corse. Dans une optique de gestion durable des ressources halieutiques littorales en Corse des travaux ont déjà été réalisés précédemment sur la partie « écologie halieutique » de cette espèce et se poursuivent actuellement dans le cadre des projets halieutiques DACOR, MOONFISH, MoPaMFish et MODELISATION COMPORTEMENTALE.

Description

Le denti est un poisson marin côtier emblématique et patrimonial de la Méditerranée qui représente un intérêt économique important pour la pêche professionnelle artisanale notamment en Corse. Le denti est aussi particulièrement ciblé par la pêche récréative mais il n’existe pas de réelle estimation de ce prélèvement. Le denti est la seule espèce de Sparidés classée comme vulnérable au niveau de l’évaluation régionale de l’IUCN pour la Méditerranée. Par ailleurs en tant que prédateur supérieur, le denti occupe une position clé au sommet de la pyramide trophique et constitue donc potentiellement une espèce indicatrice de la structure et du fonctionnement des écosystèmes côtiers dont il dépend. La valeur marchande et les caractéristiques biologiques du denti en font une espèce prometteuse pour la diversification des piscicultures marines méditerranéennes. En effet, parmi les espèces méditerranéennes potentiellement aquacoles, celles appartenant à la famille des Sparidés sont de loin les plus représentées. Dentex dentex, s’il n’est pas pour l’instant le Sparidé le plus commun en aquaculture, semble être l’un des plus intéressants pour le futur, notamment en raison de ses potentialités de croissance. Ce projet s’inscrit ainsi dans une optique d’amélioration des techniques d’écloserie visant à diversifier la production vers de nouvelles espèces locales à travers l’étude de la biologie et de la domestication de cette espèce. Ce projet vise à maîtriser les différentes phases du cycle de vie de cette espèce en captivité. Par ce programme, l’UMS Stella Mare accompagne le syndicat des aquaculteurs corses sur la voie de la diversification. En outre les résultats zootechniques pourront aussi s’inscrire dans des actions de conservation sur le denti.

Actions à mener

Un volet « écologie halieutique » vise à fournir des éléments de connaissance de l’exploitation et de l’écologie du denti afin de contribuer à la gestion halieutique durable de cette espèce. Ce volet se déclinera selon les actions suivantes :

 
  • Evaluation de l’exploitation du denti par la pêche professionnelle et par la pêche récréative en Corse
  • Etude des paramètres biologiques et de la structure démographique de la population de denti en Corse (classe de taille/âge, poids, sexe ratio)
  • Analyse de la structuration spatiale de la population de denti autour de la Corse par utilisation de marqueurs naturels (otolithes et parasites)
  • Analyse de l’organisation populationnelle du denti autour de la Corse et sur l’ensemble de son aire de répartition (Méditerranée et en proche Atlantique) à partir marqueurs génétiques (microsatellites)
  • Etude du comportement et utilisation de l’habitat par marquage électronique (rythme d’activité, déplacements, zone de frayère,…)
 

Le volet zootechnique a pour objectif d’améliorer les connaissances sur la biologie et la domestication de cette espèce dans un contexte de diversification de production du secteur de la pisciculture marine en Corse. Ce volet se déclinera selon les actions suivantes :

 
  • Le maintien de géniteurs sauvages issus du littoral Corse
  • Evaluer les conditions optimales des étapes de reproduction et de ponte
  • Améliorer les protocoles sur l’étape de développement larvaire connus pour cette espèce afin de limiter la mortalité due au cannibalisme
  • Pré-grossissement de juvéniles
  • Estimation de la diversité génétique des géniteurs de denti et de leur descendance aux différents stades en aquaculture par rapport à la population sauvage autour de la Corse
Page mise à jour le 03/07/2018 par JEAN-CHARLES LORENZINI